Bergolix

25 novembre 2007

Le nouveau commerce de l’imam Bouziane

Filed under: Barbu,Bouziane,Coran,Féminisme,Mosquée — bergolix @ 0 h 25 min
Le nouveau commerce de l'imam Bouziane

Le nouveau commerce de l'imam Bouziane

26 juin 2005
L’imam de Vénissieux veut quitter la mosquée pour ouvrir un commerce…

L’ancien imam de Vénissieux compte « abandonner la mosquée »
« Je compte abandonner la mosquée après mon retour en France. Je vais probablement me reconvertir dans le commerce », a affirmé l’ancien imam de Vénissieux, l’Algérien Abdelkader Bouziane, dans un entretien téléphonique, depuis le domicile de sa soeur dans l’ouest algérien où il séjourne depuis son expulsion.

« L’exercice de mes fonctions à la mosquée m’a valu toutes sortes d’accusations et beaucoup d’ennuis. Malheureusement, dans cette affaire, je me suis retrouvé seul : aucun officiel algérien n’a levé le petit doit pour m’aider au moment où j’ai été éloigné de ma famille », a-t-il expliqué. « Même les hommes de religion de mon pays et autres exégètes de l’islam sont restés silencieux », a ajouté l’ancien imam. « Leur attitude aurait été compréhensible si j’étais un terroriste, mais je ne le suis pas et la justice vient de prouver mon innocence », a encore déclaré M. Bouziane qui a « remercié Dieu d’avoir fait éclater la vérité » et la justice française d’avoir tranché en sa faveur.

« Je suis très heureux d’avoir été relaxé. J’ai souhaité de tout coeur cette relaxe pour que le peuple français découvre enfin la vérité et pour que les autorités algériennes sachent que je ne suis pas parti en France pour semer la discorde, mais pour donner une bonne image de mon pays », a encore affirmé l’ancien imam de Vénissieux.

M. Bouziane a ajouté qu’il « espérait retourner bientôt en France » pour « retrouver mes enfants et « assumer mes responsabilités envers eux ». « Ils me manquent beaucoup », a-t-il dit. « J’attends la décision du tribunal administratif de Lyon qui doit se prononcer le 30 juin » sur la légalité de l’arrêté d’expulsion dont il fait l’objet.

source :islamyia.info

Le nouveau commerce de l'imam Bouziane

Publicités

16 juillet 2007

La bonne musulmane et le bon musulman.

Filed under: Bouziane,Coran,Féminisme — bergolix @ 20 h 37 min

Un bon musulman peut cogner sa femme, sauf sur le visage. Musulmane avec bras et jambe dans le platre.

21/04/2002
L’imam de Vénissieux a expliqué que, d’après le Coran, l’homme pouvait frapper sa femme… mais pas au visage !
Coran (4, 34) : « Vous réprimanderez celles dont vous aurez à craindre la désobéissance ; vous les reléguerez dans des lits à part, vous les battrez »

Un bon musulman peut cogner sa femme, sauf sur le visage.

Mardi 20 avril 2004, 10h29
Perben réclame des poursuites contre un imam de Vénissieux
PARIS (Reuters) – Le Garde des Sceaux, Dominique Perben, a réclamé des poursuites judiciaires contre un imam d’origine algérienne qui a estimé dans une interview que le Coran autorisait un homme à battre sa femme.
Dans l’édition d’avril de Lyon-Mag, Abdelkader Bouziane, imam à Vénissieux, dans la banlieue de Lyon, se déclare pour la lapidation des femmes et la polygamie.
Le chef de famille « doit rester juste avec sa femme, ne pas la frapper sans raison » mais « battre sa femme, c’est autorisé par le Coran (…) dans certaines conditions, notamment si la femme trompe son mari », dit-il notamment.
« Mais attention, l’homme n’a pas le droit de frapper n’importe où », ajoute-t-il. « Il ne doit pas frapper au visage mais viser le bas, les jambes ou le ventre. Et il peut frapper fort pour faire peur à sa femme afin qu’elle ne recommence plus. »
Interrogé par France 2 sur cette interview, Dominique Perben a estimé que la justice devait « faire quelque chose ».
« Les violences familiales, c’est une abomination et dès la parution de ce journal, j’ai demandé à la direction des affaires criminelles du ministère de la Justice d’examiner comment une action en justice pourrait être engagée », a-t-il dit.
« Je sais que d’autres personnes ont porté plainte ou se porteront partie civile et donc ce monsieur aura à s’expliquer devant la justice sur ses déclarations », a-t-il ajouté.
Le député-maire communiste de Vénissieux, André Gérin, a pour sa part écrit au ministre de l’Intérieur, Dominique de Villepin, pour exprimer son émotion et sa colère « face (au) discours fondamentaliste (…) et antirépublicain » de l’imam.
« Cet archaïsme vis-à-vis de la femme donne la nausée », écrit-il. « Ces déclarations ne sont pas la simple expression d’idées. Ce sont des délits. Elles sont hors-la-loi. Elles cultivent le refus de l’intégration des musulmans dans le respect de l’identité française. »
André Gérin envisage de porter plainte pour « atteinte à l’ordre public et à la République ».
« Il est temps de ne plus accepter des imams venus de l’étranger comme l’Algérie, le Maroc ou l’Arabie saoudite », ajoute-t-il. Il demande également au gouvernement de rompre ses relations diplomatiques avec l’Arabie saoudite, « soupçonnée de favoriser le prosélytisme radical, de diffuser des pamphlets antisémites, d’être une énorme tirelire pour le terrorisme ».
Dans l’interview à Lyon-Mag, Abdelkader Bouziane, qui se dit « salafiste » et militant pour un retour « à la vraie religion musulmane », affirme également que la musique est un péché parce qu’elle « détourne du Coran » et « pousse à la débauche ».
Il se déclare opposé à la loi interdisant le port du voile islamique à l’école, « car le voile est une obligation pour les musulmanes », récuse l’idée que la femme soit l’égale de l’homme et souhaite que la France devienne un pays islamiste.

Voir aussi l’article de L’Express du 04/07/2005.

Quand la réalité dépasse la caricature…

Allemagne : Un musulman bat sa petite amie enceinte à coups de poing dans le ventre parce qu’un médecin homme l’a auscultée

19 janvier 2012

Un bon musulman peut cogner sa femme, sauf sur le visage. Musulmane avec bras et jambe dans le platre.

Ahmad Sherzai, un musulman Allemand d’origine Afghane a été condamné à deux ans et neuf mois de prison pour avoir battu son amie enceinte à coups de poing dans le ventre, entraînant la mort de l’enfant qu’elle portait, parce qu’elle avait consulté un homme médecin.

Le fœtus de 7 mois souffrant d’une hémorragie cérébrale a été accouché d’urgence par césarienne, mais il est mort peu de temps après de ses blessures.

L’enfant n’étant pas encore né au moment des faits, sa mort a été considérée par la Cour comme un “avortement” et non comme un meurtre.

Le point de départ de la dispute est un examen gynécologique de routine de la femme enceinte qui elle, est issue d’une famille chrétienne. Comme le médecin femme qui était habituellement responsable d’elle était en vacances, l’examen a été effectué, à titre exceptionnel, par un médecin remplaçant de sexe masculin. Mais pour le petit ami musulman pratiquant, c’est une chose terrible.

Lorsque Ahmad Sherzai a appris que l’examen médical a été effectué par un homme, une grande dispute a éclaté dans le couple. Et c’est dans ces circonstances qu’il aurait frappé son amie enceinte de sept mois à plusieurs reprises dans l’abdomen.

Sources : bivouac-id, PI via Islam vs Europe

25 mars 2012
Le livre qui explique aux Musulmans comment battre leurs femmes

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.